Thank you for your patience while we retrieve your images.
Pris 4-Feb-16
Visiteurs 63


1 photos sur 68
Miniatures
Informations
Catégories et mots-clés

Catégorie :Personnes
Sous-catégorie :Portraits
Détails de la sous-catégorie :
Mots-clés :Collodion humide, Remy HUART, Rodrigue PASCUAL, Rémy Huart, portrait, wet plate
Informations de la photo

Dimensions2257 x 2835
Taille du fichier d'origine3.59 Mo
Type d'imageJPEG
Espace colorimétriqueAdobe RGB (1998)
Date de la prise de vue4-Feb-16 10:14
Date de modification18-May-17 18:05
Rodrigue’s Pola

Rodrigue’s Pola

"Rodrigue’s Pola" est une photographie réalisée en deux temps. Tout d’abord, une plaque de verre au collodion fixe l’image de Rodrigue. La plaque de verre, une fois révélée et fixée, est numérisée et colorisée. Décalée, tant par les couleurs, que les accessoires et les anachronismes entre les techniques utilisées, le sujet et le Polaroid, la photo, comme toutes celles de la série dont elle est issue, joue la complicité entre les techniques d’hier et d’aujourd’hui.
"Rodrigue’s Pola" est tirée de la série « New Past » qui présente des portraits d’inconnus exceptionnels. Elle donne vie à des personnages fictifs, inspirés de l’imaginaire collectif, qui auraient vécu dans un passé parallèle à la chronologie chamboulée. Tel un album de famille rempli de photos faussement vernaculaires, les éléments, bien que semblant n’avoir aucun lien historique ou géographique, sont liés par l’unité des procédés photographiques utilisés. Les anachronismes interrogent la part des éléments du passé qui, pour nous, sont constituants, et leur prédominance. Ces éléments étant très personnels, ils ne tiennent compte ni de la chronologie ni de la géographie. On retrouve ces anachronismes tant dans le choix des personnages, que de leurs costumes, des accessoires ou des poses. A un autre niveau, ils se retrouvent également dans le choix des techniques photographiques utilisées : du collodion humide sur plaque de verre (1850-1880), en passant par la colorisation (début XXème), la numérisation (fin XXème), jusqu’aux tirages sur dibond (début XXIème). L’ensemble parcourt une partie de l’histoire de la photographie à partir de laquelle la photo actuelle a pu se construire, nous interrogeant sur l’évolution de la place des portraits photographiques depuis les portraits figés de la bourgeoisie de 1850 aux portraits d’aujourd’hui.

Tirage Lambda RC brillant contrecollé Dibond plexicollé numéroté de 1 à 5
dimensions 80x100 cm
Prix : 1200 €